L'hygiène funéraire

 

 

Toilette et soins de conservation


 

L'intérêt d'un soin de conservation est de stopper pour quelques jours la dégradation naturelle du corps, d'éliminer les germes pathogènes, de stopper les nuisances visuelles et olfactives et de favoriser le recueillement.

 

Il consiste également à prolonger le délai de transport sans cercueil (48 h, 24 h sans soin), de permettre aux membres de la famille de se réunir et pourquoi pas d'élaborer de nouveaux rituels à travers des veillées.

 

Une méthode adaptée et confortable qui a des arguments : le défunt est propre, habillé, coiffé, dépourvu de souillures.

 

Sans les soins de conservation et un savoir faire restauratif, certains corps accidentés ne seraient certainement pas visibles et, par conséquent, ne pourraient être présentés à leurs proches...

 

Au-delà de la conservation, la thanatopraxie se définie surtout par l'hygiène et la présentation.